Archives de l'ULB
Bibliothèque d'Architecture
Bibliothèque de Droit
Bibliothèque des Sciences de la Santé
Bibliothèque des Sciences et Techniques
Bibliothèque des Sciences Humaines
Réserve précieuse
 
 
Utiliser les ressources
Utiliser les Services
Besoin d'aide ?
A propos des Bibliothèques
Liens
 

French
English

Bibliothèques de l'ULB > Aide > Boîte à outils > Eviter le plagiat

-A A A+ imprimer

Evitez le plagiat !

Au cours de vos études, vous êtes amenés à produire des travaux dans lesquels vous intégrez des idées émanant d'autrui que vous découvrez dans la littérature consultée.  Reprendre les théories d'autres auteurs n'est cependant pas sans risque : certains principes doivent être respectés, sans quoi vous vous exposez à une accusation de plagiat.

 

Les Archives & Bibliothèques de l’ULB ont créé un  didacticiel ( Si le lien ne s’ouvre pas directement, clic droit > Enregistrer la cible du lien sous > Ouvrir avec Adobe Reader) pour vous apprendre à intégrer et référencer correctement les informations extérieures dans vos travaux personnels, et éviter de cette façon le plagiat.

 

 

 Qu'est-ce que le plagiat ?

 Comment éviter le plagiat ?

 Faire face au plagiat

 Pour en savoir plus

 Sources employées pour la rédaction de cette page

 

 

Qu'est-ce que le plagiat ?

Le plagiat, c'est l' "Utilisation des écrits d'autrui sans mention d'emprunt."(1) Le plagiat constitue donc un vol, un pillage d'idées et de théories appartenant à d'autres : en évitant de mentionner de qui elles émanent, les fraudeurs se les attribuent donc, au détriment de leurs créateurs.

 

Concrètement, le plagiat, c'est :

  • "Copier textuellement un passage d'un livre, d'une revue ou d'une page Web sans le mettre entre guillemets et/ou sans en mentionner la source.
  • Insérer dans un travail des images, des graphiques, des données, etc. provenant de sources externes sans indiquer la provenance.
  • Résumer l'idée originale d'un auteur en l'exprimant dans ses propres mots, mais en omettant d'en indiquer la source.
  • Traduire partiellement ou totalement un texte sans en mentionner la provenance.
  • Utiliser le travail d'une autre personne et le présenter comme le sien (et ce, même si cette personne a donné son accord)"(2).

 

En vous rendant coupable de plagiat, vous vous exposez à des sanctions pouvant aller du simple refus de votre travail à l'ajournement total, voire même à l'exclusion de l'Université.  Des logiciels performants permettent aujourd'hui de détecter les travaux contenant des éléments plagiés et sont utilisés avec succès à l'ULB.

 

(1) Définition de l'Office québécois de la langue française,  Grand Dictionnaire Terminologique, 2006.

(2) Exemples tirés du mini-site des Bibliothèques de l'UQAM consacré au plagiat : Services des Bibliothèques de l'UQAM,  Exemples de situations de plagiat, 2005.

Comment éviter le plagiat ?

Le respect de quelques règles suffit.  Deux moyens existent : la citation et la paraphrase.

 

La citation : vous reproduisez les idées de l'auteur

  • Si vous recopiez ou traduisez des éléments textuels : placez le texte entre guillemets et accompagnez-le d'une référence bibliographique suffisamment complète pour que votre source puisse être identifiée aisément (soit au minimum le nom de l'auteur, le titre et la date).  Cette référence peut par exemple être indiquée en entier dans les notes de bas de page et/ou faire l'objet d'un renvoi dans ces notes vers une bibliographie complète à la fin de votre travail.
  • Si vous reprenez des éléments autres que textuels (illustrations, graphiques, données statistiques,...) : indiquez également la référence bibliographique complète.
  • Ces règles sont valables quel que soit l'endroit où vous avez découvert l'élément recopié (un livre, un article de journal, un site Web, une revue électronique,...).

Télécharger le document   « Recommandations pour la présentation des références bibliographiques » (à l’attention des étudiants en Sciences).

La paraphrase : vous reprenez avec vos propres mots les idées de l'auteur

  • La paraphrase consiste à réécrire complètement les passages que vous exploitez, en changeant le vocabulaire et la structure grammaticale.  La paraphrase ne consiste donc pas à traduire au mot à mot un passage ou à recourir à des synonymes.
  • Même dans le cas d'une paraphrase, vous devez mentionner la référence bibliographique de votre source d'information.

Vous souhaitez savoir si vous êtes incollable en la matière?  Tentez les quiz!

 Le plagiat (Bibliothèques de l'UQAM - cliquez sur "Quiz").
 You quote it, you note it! (Vaughan Memorial Library, Acadia University).

Faire face au plagiat

Comment faire face au plagiat des étudiants, pratique réputée grandissante à l’heure où d’innombrables ressources textuelles électroniques sont à la portée des clics de leurs souris ?

 

Les informations nécessaires sont disponibles sur le  site web du CTE .

Pour en savoir plus

Plusieurs sites sur le sujet contenant notamment des explications détaillées pour citer correctement vos sources et manier avec brio l'art de la paraphrase :

 

 Dites non au plagiat ( Si le lien ne s’ouvre pas directement, clic droit > Enregistrer la cible du lien sous > Ouvrir avec Adobe Reader) - Archives & Bibliothèques de l'ULB

 Le plagiat - Services des Bibliothèques de l'UQAM

 Intégrité, fraude et plagiat - Université de Montréal

Sources employées pour la rédaction de cette page

 
©2006-2011 - Université Libre de Bruxelles - Archives & Bibliothèques

Dernière mise à jour : 16 juin 2016